Yoshimura, plus de 60 ans d’échappements.

Si la marque Yoshimura  apparait comme une marque mythique pour de nombreux pilotes, c’est qu’il y a bien une raison. Derrière cette « raison » se cache une histoire vieille de plus de 60 ans qu’UPower Live vous livre aujourd’hui…

C’est bien entendu au Japon que l’histoire prend racine avec Hideo Yoshimura « Pops », un mécanicien spécialiste des avions de combats de 32 ans. Dès 1954, ce passionné de moto, basé sur l’aérodrome militaire américain de Fukuoka cherche à augmenter les performances des BSA et autres Norton des soldats US. C’est aussi l’un des premiers à vouloir faire de la préparation, une chose peu commune pour l’époque et c’est pourquoi il décide dès 1964 d’ouvrir son magasin dans la banlieue de Tokyo. Très vite, son savoir faire est tellement reconnu que ses clients et concurrents donnent au préparateur le surnom de « La main de Dieu » !

Hideo Yoshimura

Hideo Yoshimura

Petit à petit, le nom « Yoshimura Competition Motors » trouve sa place pour devenir la référence que nous connaissons actuellement. Et pour accentuer ce fait, il faut frapper un grand coup. Hideo décide donc de s’attaquer à la compétition et voit dans les 200 miles de Daytona aux USA l’épreuve à gagner qui lui permettrait d’asseoir son prestige. Nous sommes en 1971, Yoshimura ouvre à l’ouest des États-Unis, sur Los Angeles une filiale appelé R&D (Recherche et Développement) et profitera des lancements des différents championnat Ama en 1976 pour approfondir son sens de la compétition et se rapprocher de la compétition. Cette même année, engagé au 200 miles, le team finira aux portes du podium avant de monter sur la troisième marche une année plus tard.

yoshimura-echappement

Début de règne.

1978 marquera un tournant. Tout d’abord puisque c’est la première année d’association avec Suzuki, mais ce sera aussi le début du longue série de victoire. Daytona bien sur, mais aussi les Huit Heures de Suzuka et le championnat Américain entre 1979 et 1980 sera totalement écrasé. C’est donc avec un sentiment d’accomplissement qu’Hideo Yoshimura reviendra au Japon en 1981, laissant son fils Fujio en charge de la branche R&D. C’est aussi le moment choisi par la firme pour traverser l’Atlantique et envahir l’Europe. Grâce à sa qualité de fabrication et son gain de performance, le succès est immédiat !

En 1995, Hideo Yoshimura disparaitra à l’âge de 72 ans et Fujio Yoshimura prend naturellement les reines de l’entreprise qui innove toujours avec des teintes et des matériaux différents ou chaque pilote y trouve son échappement. Une alternative évidente pour nos pitbike.

Pour voir divers produits « Yoshimura », cliquez ICI.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire