Pataias, victoire pour UPower

L’habituel Road Trip Portugal de Clément Bageot est lancé. Depuis l’an dernier, une course est même au programme sur la piste de Favia Motorsport. Cette année internationale, UPower s’impose même si les conditions sont un peu différentes…

Un max de français engagés avec Gauthier Gourjault en chef de fil, mais aussi Justine Geisler, Julien Asset, Thomas Guimberteau, Thomas Roubert, Frédéric Seroux, Gaëtan Masselin ou encore Damien Rulland. En catégorie 150 cc ou se rencontre des CRF, mais aussi des 80cc pilotées par des adultes était engagé Sylvain Mallebranche. Au guidon du CRF flanquée du numéro 338 Sylvain s’impose au général avec un jolie 2/1 en manche et prouve que les « big bikes » lui vont plutôt bien.

Sylvain Mallebranche encouragé par l'équipe UPower

Sylvain Mallebranche encouragé par l’équipe UPower

Dans la catégorie pitbike, on attendait beaucoup de Gauthier Gourjault. En proie à des soucis technique le matin dû à une essence portugaise de mauvaise qualité (particule d’eau mélangée, plusieurs pilotes connaitrons le problème) Gauthier se ressaisira en demi finale avec une belle seconde place. Au départ de la finale, il se porte aux avants-postes mais une énorme chute sur la table du pont viendra stopper son élan alors qu’une victoire était, pourquoi pas, envisageable. Rentré en France pour des examens de l’épaule, l’équipe lui souhaite un prompt rétablissement. C’est finalement la féminine, Justine Geisler, qui sortira du lot en prenant la dixième place au milieu des garçons, une place devant Gaetan Masselin ! A noter que Frédéric Seroux a lui aussi réussi à se qualifier pour la finale.

Justine Geisler réalise un top 10.

Justine Geisler réalise un top 10.

Julien Asset à tout fait pour décrocher son ticket pour la finale, mais équipé du MX110 la tâche était ardue. Très vite, il n’est pas passé loin de l’exploit tout comme Thomas Guimberteau avec son petit 2S. Pas de chance pour Damien Rulland et Thomas Roubert, tous les deux victime de crevaisons.

Julien Asset a tout donné sur le MX110.

Julien Asset a tout donné sur le MX110.

Malgré tout, il faut retenir que le vainqueur du jour, Sebastien Kaergard, le danois, n’aurait jamais réussi sa journée sans l’aide de Gauthier Gourjault. Victime d’une casse mécanique, l’équipe UPower lui viendra en aide en lui prêtant la Bucci F15 numéro 338. Agréablement surpris par la puissance du moteur, auteur du holeshot en finale, personne ne le reverra !

Sebastien Kaergard s'impose sur une Bucci/Upower.

Sebastien Kaergard s’impose sur une Bucci/Upower.

Laisser un commentaire