SX Tour, le rideau tombe à Grenoble.

Comme pronostiqué sur son élan de Genève, Greg Aranda (Kawasaki) a jeté toute son énergie en dominant les finales des deux soirées par un engagement total et sans contestation possible. Les titres de Fabien Izoird et Thomas Do n’ont été qu’une confirmation et le reflet d’une saison parfaitement menée pour l’un comme pour l’autre en SX1 et SX2.

Ils auront dignement tenus leur rang jusqu’au terme de la saison même si Fabien Izoird a du quitter la scène prématurément samedi après une chute impressionnante et heureusement sans lourdes conséquences. Cédric Soubeyras, unique autre prétendant à la plaque de N°1 SX1, blessé a puisé au fond de ses ressources pour sauver in-extremis une place de vice-champion d’une très courte longueur devant Valentin Teillet (Honda SR).

Vent de fraîcheur en SX2

Incontestablement ce dernier rendez-vous de la saison à Grenoble, a été intense et riche en rebondissements, offrant du supercross comme on l’aime avec des courses très disputées durant deux soirées. En SX2, Thomas Do auteur de départs canons a été impérial s’adjugeant la victoire absolue des quatre manches. A 17 ans il explose totalement cette année sur la scène du supercross. Alors qu’il n’était pas parvenu à se qualifier lors de l’ouverture à Estillac, le déclic s’est produit en remportant sa première finale à Saint Thibéry. Depuis, les podiums et les victoires n’ont cessé de s’enchaîner sur les cinq épreuves qui ont suivies. On ressent une véritable aisance et un plaisir chez le benjamin du SX Tour à rouler dans cette discipline.

4DB6BA1A-5F8EA863-00CE099E-EA791A99

Son adversaire direct Killian Auberson (KTM), premier leader du championnat ayant quitté la scène prématurément, c’est Josse Sallefranque (Honda SR) qui a retrouvé le bon rythme à Lille et a poursuivi sur cette lancée aux places d’honneur pour accéder à une place de vice-champion bien méritée, renouant ainsi avec le podium où il s’était hissé sur la plus haute marche en 2012. Il est d’ailleurs le seul du quinté final à avoir scoré dans chaque course disputée cette saison.

Le duel pour la troisième place finale entre Yannis Irsuti (Yamaha Reptil) et Arnaud Aubin (Suzuki) aura été intense jusqu’au bout. Ce dernier, véritablement rentré dans la course depuis l’épreuve de Lille a acquis de plus en plus de confiance, à l’inverse Yannis Irsuti a manqué de constance jusqu’à l’instant où la menace de Aubin a été réelle à Genève pour réveiller chez le sudiste un sursaut d’orgueil. Seuls quatre points séparaient les deux hommes pour la troisième marche du podium avant la finale Grenobloise. Si Aubin (5/2 – 2/2) s’est avéré le plus rapide face à Irsuti (2/3 – 3/3) lors de trois manches sur quatre, Aubin paye chèrement un accrochage dans lequel il est entraîné au premier départ, le reléguant bon dernier. Il sauve une cinquième place malheureusement insuffisante lors du bilan comptable plus favorable pour Irsuti de quatre points pour la plaque de N°3. Le dernier homme du quinté final, Théo Roptin (KTM) signe une belle saison parfaitement conclue à Genève et à Grenoble. On regrettera la blessure de Simon Mallet (Honda), vice-champion 2013 lors d’une course en Italie l’ayant écarté du SX Tour, alors qu’il occupait la seconde place provisoire, où il aurait certainement tenu un rôle déterminant.

4DB68355-5F8EA863-00CE099E-B915EDAC

Record pour Fabien Izoird

Trois victoires, cinq secondes et une troisième place soit neuf podiums sur dix courses, Fabien Izoird a mené une saison parfaite peut-être la meilleure parmi celles de ses cinq titres, prouvant son engagement total et une omniprésence dans la bataille face à chaque adversaire sur sa route. Presque en état de grâce tellement il a toujours maîtrisé sauf…. un seul instant, celui de sa demi-finale telle une formalité samedi à Grenoble alors que sa cinquième couronne avait été acquise la veille. Un enchaînement rapide où il réceptionne trop loin, il rebondit et se voit catapulté violemment en avant et projeté au sol sur des matelas salutaires. Sonné, il se redresse mais il est évacué à l’hôpital. Les examens tardifs le privent la mort dans l’âme de sa plus belle récompense du podium officialisant son cinquième titre devant les 6 000 spectateurs présents. Retenu au centre hospitalier jusqu’à mardi, il souffre d’un tassement de trois vertèbres.

Cédric Soubeyras vice-champion pour Romain

Chute au départ de la finale vendredi, Cédric Soubeyras est touché à l’épaule et repart avec une moto endommagée. Il roule sans conviction et dans la souffrance comptant chacun des tours interminables pour les deux maigres points d’une misérable 14e place. Valentin Teillet (Honda SR) troisième est revenu sur ses talons au classement du championnat à seulement 3 petits points. Bras en écharpe, l’état physique de Soubeyras n’est pas brillant et le moral est au plus bas. Il se présente tout de même sur sa moto samedi et arrache sa qualification directe par une quatrième place en demi-finale, alors que Teillet survole l’autre demi. En finale Teillet part une nouvelle fois en tête (meilleur «holeshoteur» du championnat), Greg Aranda est derrière lui, Soubeyras est héroïquement troisième. Teillet enchaine les tours en tête et Soubeyras serre les dents. A ce stade de la course Teillet accède au titre de vice-champion. Greg Aranda de plus en plus pressant déborde Teillet et file vers sa seconde victoire du week-end.

4DB70BE5-5F8EA863-00CE099E-5690D193

Au rayon comptable cela ne fait plus les affaires de Teillet qui repasse troisième au classement du championnat pour un petit point. Quid de Soubeyras ? Tiendra t-il jusqu’au bout ? Le champion 2012 n’est pas dans son meilleur style tellement il peine dans chaque virage mais il s’accroche et ne pense qu’à son copain Romain Berthomé dont il porte exceptionnellement le N° de course 514. Pour lui il se bat jusqu’au bout et conserve sa troisième place qui lui décerne, de fait, sa plaque de vice-champion 2014.

L’Italien Angelo Pellegrini (Honda) troisième avant l’ultime round à Grenoble traine toujours son poignet douloureux. Au delà de cette situation, la réussite lui tournera définitivement le dos. Auteur d’un block pass manqué sur Christophe Martin (Honda), vendredi en finale, il se retrouve au sol et échoue à la dernière place. Il boira le calice jusqu’à la lie avec une huitième en finale samedi voyant coup sur coup Teillet et Aranda le dépasser au classement 2014 pour terminer à une peu consolante cinquième place.

4DB61E90-5F8EA863-00CE099E-D8FE5526

Record battu

Le record de titres détenu par Thierry Bethys (1989, 1996, 1999, 2000) et Benjamin Coisy (2004, 2005, 2006, 2007) a été battu cette année par Fabien Izoird avec ses 5 couronnes et de surcroît toutes acquises en SX1 alors que les précédents détenteurs partageaient les quatre leurs entre 125cc 2T et 250cc 2T ou 250cc 4T et 450cc 4T.

La saison débutée en juillet se clôture après huit épreuves tel un marathon. L’affluence du public a été une nouvelle fois remarquable, à chaque rendez-vous. Même si l’heure est au bilan pour Jean-Luc Fouchet, promoteur et homme orchestre de ce championnat créé avec la Fédération Française de Moto depuis 1987, ses pensées vont avant tout vers Romain Berthomé pour lequel tous les pilotes, équipes organisatrices et officiels attendent le meilleur dénouement.

Funeste rideau final à Grenoble

Stupéfaction totale au sein de la caravane du SX Tour comme celle du public dans une salle comble, qui a vécu son dernier supercross dans le Palais des Sports. Après 18 éditions et presque autant de finales de championnat, ce lieu mythique n’accueillera plus de supercross comme l’a souhaité la nouvelle municipalité, en place depuis les dernières élections. Elle n’a pas reconduit la concession détenue depuis 25 ans par Guy Chanal, Directeur Général du site et organisateur dans cette célèbre arène, d’événements toujours uniques et prestigieux. Celui-ci rendra les clés le 31 décembre, après avoir cédé aux enchères la majeure partie de ses équipements, signifiant l’arrêt pur et simple de l’ensemble des manifestations sportives et des spectacles qui s’y sont tenus. Le rideau ne s’ouvrira plus, adieu Grenoble.

Grenoble Jour 1 – SX2 – 1e manche
1 Thomas Do Honda SMX
2 Yannis Irsuti Yamaha Reptil
3 Josse Sallefranque Honda SR
4 Théo Roptin KTM
5 Arnaud Aubin Suzuki
6 Guillaume Fegli Kawasaki
7 Jean Baptiste Marrone Suzuki
8 Francesco Muratori Yamaha
9 Anthony Vanthuyne Suzuki
10 David Marcel Kawasaki
11 Clément Caillat KTM
12 Robin Kappel Yamaha

SX2 – 2e manche
1 Thomas Do Honda SMX
2 Arnaud Aubin Suzuki
3 Yannis Irsuti Yamaha Reptil
4 Francesco Muratori Yamaha
5 Josse Sallefranque Honda SR
6 Théo Roptin KTM
7 Guillaume Fegli Kawasaki
8 Jean Baptiste Marrone Suzuki
9 Clément Caillat KTM
10 David Marcel Kawasaki
11 Anthony Vanthuyne Suzuki
12 Robin Kappel Yamaha

SX1 – Finale
1 Greg Aranda Kawasaki
2 Fabien Izoird Honda SR
3 Valentin Teillet Honda SR
4 Matteo Bonini Kawasaki
5 Loic Rombaut Kawa¬saki
6 Jason Clermont Honda
7 Thomas Ramette Suzuki
8 Mickaël Musquin Kawasaki
9 Christophe Martin Honda
10 Nicolas Aubin Suzuki
11 Charles Lefrançois Suzuki
12 Romain Biela Kawasaki
13 Ludovic Macler Suzuki
14 Cédric Soubeyras Kawasaki Reptil
15 Angelo Pellegrini Honda

Grenoble Jour 2 – SX2 – 1e manche

1 Thomas Do Honda SMX
2 Arnaud Aubin Suzuki
3 Yannis Irsuti Yamaha Reptil
4 Théo Roptin KTM
5 Francesco Muratori Yamaha
6 Guillaume Fegli Kawasaki
7 Josse Sallefranque Honda SR
8 Jean-Baptiste Marrone Suzuki
9 David Marcel Kawasaki
10 Anthony Vanthuyne Suzuki
11 Clément Caillat KTM
12 Robin Kappel Yamaha

SX2 – 2e manche

1 Thomas Do Honda SMX
2 Arnaud Aubin Suzuki
3 Yannis Irsuti Yamaha Reptil
4 Francesco Muratori Yamaha
5 Théo Roptin KTM
6 Josse Sallefranque Honda SR
7 Guillaume Fegli Kawasaki
8 Jean-Baptiste Marrone Suzuki
9 Clément Caillat KTM
10 Anthony Vanthuyne Suzuki
11 David Marcel Kawasaki
12 Robin Kappel Yamaha

SX1 – Finale
1 Greg Aranda Kawasaki
2 Valentin Teillet Honda SR
3 Cédric Soubeyras Kawasaki Reptil
4 Loic Rombaut Kawasaki
5 Jason Clermont Honda
6 Christophe Martin Honda
7 Mickaël Musquin Kawasaki
8 Angelo Pellegrini Honda
9 Charles Lefrançois Suzuki
10 Romain Biela Kawasaki
11 Nicolas Aubin Suzuki
12 Thomas Ramette Suzuki
13 Kevin Ballanger Yamaha
14 Ludovic Macler Suzuki
15 Matteo Bonini Kawasaki

Classement Final SX2 (sous réserve d’homologation)
1 Thomas Do Honda SMX 351 pts
2 Josse Sallefranque Honda SR 272
3 Yannis Irsuti Yamaha Reptil 254
4 Arnaud Aubin Suzuki 250
5 Théo Roptin KTM 198
6 Guillaume Fegli Kawasaki 176
7 Jean-Baptiste Marrone Suzuki 147
8 Pierre Lozzi Kawasaki 129
9 Adrien Lopes KTM 103
10 Anthony Vanthuyne Suzuki 103
11 Robin Kappel Yamaha 96
12 Killian Auberson KTM 77
13 Francesco Muratori Yamaha 71
14 Simon Mallet Honda 52
15 David Marcel Kawasaki 37

Classement Final SX1 (sous réserve d’homologation)
1 Fabien Izoird Honda SR 160 pts
2 Cédric Soubeyras Kawasaki Reptil 130
3 Valentin Teillet Honda SR 129
4 Greg Aranda Kawasaki 109
5 Angelo Pellegrinni Honda 107
6 Jason Clermont Honda 93
7 Christophe Martin Honda 71
8 Charles Lefrançois Suzuki 65
9 Matteo Bonini Kawasaki 59
10 Loic Rombaut Kawasaki 60
11 Mickaël Mus¬quin Kawasaki 57
12 Romain Berthomé Honda 49
13 Nicolas Aubin Suzuki 43
14 Romain Biela Kawasaki 39
15 Thomas Ramette Suzuki 36
16 Kevin Ballanger Yamaha 32

Communiqué de presse FFM

Laisser un commentaire