Adrien Malaval: « Magique de faire dans les 5 ! »

Adrien Malaval vient de faire son entrée dans le championnat de France de pitbike sous forme de pige réussie puisqu’il prend la cinquième place en Pro A ! Nous avons pris 5 minutes pour lui poser quelques questions.

Adrien, on te connait peu, qui es tu ?

je m’appelle Adrien Malaval, je suis dans l’année de mes 17 ans et je suis né à Auxerre en Bourgogne. Je vie actuellement à Courrensan dans le Gers. Actuellement je prépare ma saison 2015 ou je roulerais en 250 4t.

Tu sors d’une saison de MX , comment s’est-elle passée ? 

C’est la saison la plus compliquée depuis que je fais de la moto. Ma blessure de cet hiver reste un mauvais souvenir et aujourd’hui je garde en mémoire la coupe de monde junior ou je fais une manche 12 ainsi que la dernière épreuve du junior et c’est tout … je suis déjà passé à autre chose…

Tu roules aussi en SX cette hiver ou la saison est finie pour toi ?

Je fais de temps en temps un peu de supercross car je trouve ça complémentaire, mais ma saison est finie.

Comment es tu venu à participer à cette épreuve du championnat de France de pitbike ?

j’ai eu une discussion avec mon ami Gilles Laumailler qui m’a proposé de participer à cette course. Je suis venu à Cahors avec aucune ambition. Je ne connaissais rien à la mini mais le team UPower a était exceptionnel, ils ne me connaisse pas et pourtant ils m’ont prêté une moto. Je suis très reconnaissant de se genre de team, jeune et dynamique.

Adrien est venu à la mini par le biais de Gilles Laumailler. ©Sebos118

Adrien est venu à la mini par le biais de Gilles Laumailler. ©Sebos118



Tu t’es facilement adapté à la Bucci ?

Oui, la moto est très facile à s’accommoder, elle m’a permise de faire un résultat inattendu et surtout de me faire plaisir durant tout le week end.

Tes résultats sont plutôt convaincants, c’est ce que tu espérais ?

Au niveau du résultat, c’est magique de faire dans les 5, surtout que mon père m’a vraiment serré les boulons en me disant de ne pas prendre de risques.

Quel est ton avis sur la discipline, le championnat… le niveau ?

C’est vraiment relevé, les premiers sautes des sauts que je n’aurais jamais pensé possible en mini, tout le monde est serré au niveau vitesse et au chrono il ne fallait pas se louper pour passer en Pro A.

On te revoit bientôt en mini ?

Je ne sais pas du tout… l’équipe UPower m’a proposé de faire la dernière mais je n’ai pas assez de réponses pour la saison 2015 de motocross pour m’engager sereinement à cette heure.

Un top 5 pour une première, encourageant ! ©UPower

Un top 5 pour une première, encourageant ! ©UPower

Laisser un commentaire