Stock-Mod Battle, KLX versus CRF

Trouver deux 110cc de marques concurrentes, simplement équipées pour les grands enfants que nous sommes n’est pas une mince affaire. Quand Yannick Lopez, alias Pignon, passe non loin de la rédaction avec ses 2 minis, le test sous forme de retour aux sources est inévitable.

Voici un essai qui nous titille depuis longtemps. Car il n’a jamais été réalisé tout d’abord, mais aussi car l’on sait que l’on va s’amuser et prendre du bon temps sur ces machines. Oublions tout de suite le système de l’essai « carré » type comparatif avec objectifs de compétitions. Parlons plaisir…

Plantons donc le décor. Notre piste du jour se prête parfaitement à l’exercice de style. Les virages sont serrés avec de jolis vélodromes et les sauts sont à dimension humaine, pour le stock-mod. La terre est juste humide et nous assure le grip pour passer la puissance au sol. Cette dernière est bien entendu une blague, quoi que …

Passons à la présentation de ces deux machines. Les bases sont restées grandement stocks avec seulement quelques modifications d’agréments, jugez par vous-même.

Kawasaki 110 KLX 2012:

– Tés de fourche Two-Brothers.

– Dumping de Fourche.

– Échappement Akrapovic.

– Barre de frein, de cale-pieds et cale-pieds Two-Brothers.

– Amortisseur Elka.

– Guide chaîne Two-Brothers.

– Selle Two Brothers avec housse de selle Bud Racing.

– Guidon Pro Taper « KLX ».

testklx2

testklx1

L’avis du proprio:

« Je ne fais pas de mécanique ou très peu et c’est une moto agréable à rouler.  Pour moi, le gros défaut, c’est le poids. C’est vraiment super lourd et du coup, il en manque un peu au moteur. »

 

Honda 110 CRF 2014

– Guidon Pro Taper.

– Ressorts de fourche de KLX.

– Sabot BBR.

– Barre de cale-pieds BBR avec cale-pieds BBR de KLX modifiés pour le CRF.

– Guide chaine BBR.

– Amortisseur Elka fait sur mesure.

testcrf2

testcrf1

L’avis du proprio:

« Le CRF est très maniable et bien plus léger que le KLX. Je pense aussi ne pas me tromper en avouant que le moteur stock marche plus fort que celui du Kawa. Côté défauts, je cherche toujours… Mon bilan est simple et je le vois de jour en jour, je me régale grave et même aux chronos je progresse ! (rires). Pour moi, avantage au CRF. »

Pour autant, hors de question de se laisser influencer par l’avis de Yannick Lopez. Direction la piste, bien décidés à comparer ces deux japonaises.

Partie-cycle:

C’est une certitude, le CRF s’inscrit mieux dans tous les virages, il est plus joueur et concrètement plus léger. Le KLX parait plus pataud mais a l’avantage de mettre en confiance avec une impression de stabilité accrue. Les suspensions ont elles aussi leurs particularités. L’amortisseur du CRF est un poil dur mais doit convenir à son propriétaire. En revanche, rien à dire sur la fourche. L’ajout du système dumping et les 2 ressorts fonctionnent à merveille. A contrario, celle du KLX semble plus floue et à tendance à décrocher en entrée de courbe si on souhaite attaquer un peu.

Au premier round, l’avantage est au CRF …

testklx3

testcrf4

Le moteur:

Malgré le petit carburateur de 13′ et l’échappement stock, j’ai pourtant l’impression d’avoir de la puissance avec le bloc Honda. Le moteur est étonnant de force (pour un 110cc) et vraiment vif. Comme l’ensemble de la moto, cela inspire la légèreté et l’aisance. Celui du KLX se montre lui moins explosif, mais attention, c’est un vrai tracteur qui ne surprend jamais !

Bref, au second round, le CRF bat le KLX par KO…

testcrf3

En conclusion, si je devais aller chercher le pain avec l’une ou l’autre, je prendrais le CRF, mais comme c’est interdit, je vais plutôt me reporter sur les tracks de mini existants et pourquoi pas les champs de bosses. A ce jeu, le petit Honda est vraiment un jouet avec lequel j’ai pris beaucoup de plaisir. Vif, joueur, c’est un parfait outil pour celui qui se veut pluri-disciplinaire. Pour autant, je porte le Kawasaki haut dans mon cœur, cette mini éveille tellement l’essence même de la pratique de la minimoto que je craquerais facilement pour elle. Sans doute moins fun en champs de bosse, sur une piste elle tire son épingle du jeu et est idéal pour apprendre les rudiments du pilotage. Pour finir, le KLX est synonyme de sun, de pilotage coulé et de rêve vendu par caisses de 12 … Vous ne me croyez pas ? regardez donc la vidéo ci dessous.

testklx4

L’immanquable !

Et encore un grand merci à Yannick Lopez pour son coup de main, un podcast avec lui est en cours et promet d’être amusant…

Par Damien Rulland.

Laisser un commentaire