Portrait Sebastien Tessier / « Sebos 118 Racing »

Sébastien Tessier est plus connu sous le nom de « Sebos 118 Racing », celui avec lequel il signe toutes ses photos. Arrivé dans le monde de la mini par passion, il trouve aujourd’hui son équilibre entre photo et plaisir de rider.
Portrait d’un des photographes les plus sympathiques de la planète pitbike.

A 41 ans, Sébos ne se fait pas d’illusions quant à sa réussite sportive en pitbike et pour continuer à suivre sa passion il s’investit dans la photo. Le choix est rude mais nécessaire car concilier les deux lui parait difficile sur un week-end de course. Originaire de la région Centre, cet agent de production dans le secteur Automobile est néanmoins un sportif accompli. Loin des terrains de moto, il a pratiqué, pendant 20 ans, la planche à voile en compétition. Plusieurs fois champion de Ligue, participant au championnat de France et au championnat du monde, il reste pour autant un passionné de sports mécaniques.

La rencontre

Et pour cause ! Avec un père mécanicien d’un pilote de motocross, c’est tout naturellement qu’il garde un œil sur ce sport. Rapidement, il s’intéresse à la mini. Le tournant arrive en 2010, par l’intermédiaire d’amis, il fait la connaissance de la concession UPower à Angers où il fait la connaissance de Gauthier Gourjault, alors magasinier. Il investit alors dans sa première Pitsterpro et l’anecdote tombe, sans plus attendre : « ma première mini sera aussi la première Pitsterpro vendue par Gauthier » nous confie Sébastien avec un sourire qui en dit long sur le souvenir de cette rencontre. Il faut dire que cela tombe à pic, l’équipe UPower recherche à ce moment là un photographe capable de prendre de jolis clichés pour véhiculer l’image du magasin. Le feeling aidant, l’association démarre sans plus attendre.

SONY DSC

Les riders, souvent spectaculaires

Chez lui, la photo est tout d’abord une passion familiale. Sa nature, curieuse, le poussera à immortaliser les moments de ride qu’ils soient lors de simples sessions ou durant les compétitions. Sébos fonctionne à l’instinct, sans réel projet carriériste, son seul objectif est de prendre du plaisir et de shooter, avec respect, les riders. Il l’avoue lui même: « si j’arrive à faire des photos correctes, c’est aussi parce que les riders ou rideuses qui roulent font le show et sont souvent spectaculaires ». Tout comme sa technique, son matériel évolue. D’un Nikon D70, il utilise aujourd’hui un Nikon D300, un allié précieux pour faire des photos de qualité et permettre de se faire reconnaitre. Il sera notamment accrédité durant toute la saison 2013, sur l’ensemble du championnat de France ainsi que le Grand Ouest, une facilité de travail rendu possible par Cyril Porte (pour le championnat de France) et Benjamin Rouyer (sur le CGO) qu’il tient à remercier. A ce moment de notre conversation, il pense aussi à Orléans, une organisation unique pour laquelle son cœur a chaviré et où, là encore, il a eu les accès piste pour shooter grâce à l’intervention d’un des personnages clefs de cette manifestation, Gilles Laumailler.
Aujourd’hui, c’est l’intersaison et même si il affûte son matériel pour les prochains « UPower test days », Sébos s’impatiente de pouvoir rouler à nouveau. En effet, après la vente de son 88 LXR-R, il vient d’investir dans un 88 LXR « Edition Orléans » actuellement en construction. Nul doute qu’il trouvera dans ce nouveau jouet de quoi assouvir sa soif de ride.

SEB6

De notre côté, on vous incite vivement à allez visiter sa page Facebook « Sebos 118 Racing« , un photographe humble quant à son travail, chaleureux et respectueux des personnes qui l’ont entouré cette saison comme l’atteste les mots qu’il me glisse à la fin de notre conversation : « Je profite de l’occasion pour remercier Gauthier GOURJAULT pour m’avoir intégré cette saison dans son équipe UPOWER, ainsi que Séb et Arnaud qui m’ont chaleureusement accueilli dans leur groupe ».

2 Comments on “Portrait Sebastien Tessier / « Sebos 118 Racing »

Laisser un commentaire